Actus, infos, conseils

Découvrez les infos sur l'immobilier en Charente

4 conseils pratiques pour lutter contre l’humidité

Votre maison ou votre appartement est sujet à l’humidité ? Si vous commencez à constater un décollement des tapisseries, l’apparition de moisissures et champignons dans les angles de murs mais aussi un certain inconfort à cause de murs froids et d’une consommation excessive de chauffage, alors votre logement a tous les symptômes d’une humidité excessive. Voici 4 conseils pour éviter cette humidité et lutter contre elle.

 

Aérez

Il s’agit d’un conseil de base mais commençons par l’essentiel. Il faut aérer. Un logement est à comparer à un organisme vivant qui a besoin d’air. Sans aération, l’air devient alors malsain. Il faut disposer d’un air renouvelé, similaire à celui de l’atmosphère, pour éviter la formation de l’humidité. La règle est simple : vous devez aérer toutes les pièces et créer un renouvellement d’air pendant au moins 10 minutes chaque jour. Si vous n’avez pas le temps, aérez en priorité la cuisine, la salle de bains et les chambres. Aérez le matin après la douche ou après avoir préparé votre repas du midi, pour éviter la formation de condensation.

Chauffez (ni trop, ni pas assez)

Outre l’aération, le fait de chauffer une pièce permet de lutter contre la formation de l’humidité. Attention de ne pas vous laisser aller à une tendance au sur-chauffage. La température de consigne recommandée dans un logement est de 19 °C. Visez ce chiffre, idéalement grâce à un système doté d’un thermostat. Si vous n’en disposez pas, équipez-vous d’un thermomètre d’intérieur. Chauffez de manière régulière et évitez les interruptions, car l’air froid sature vite et facilite le développement de l’humidité.

Essayez les absorbeurs d’humidité

Les magasins de bricolage et autres grandes surfaces spécialisées proposent des absorbeurs d’humidité. Il existe des versions chimiques, avec des cristaux hydrophiles qui absorbent l’humidité contenue dans l’air. Vous pouvez aussi choisir une version électrique qui aspire l’air et le rejette plus chaud, débarrassé de son humidité. Ces déshumidificateurs électriques s’avèrent bien souvent plus efficaces en cas d’humidité sévère déjà bien installée. Vérifiez à chaque fois leurs caractéristiques et notamment la surface d’efficacité qu’ils proposent en m².

Changez vos isolations

Pour réduire l’humidité à l’intérieur, il faut s’attarder sur vos isolations. Vos fenêtres sont-elles bien étanches ? Un double vitrage est fortement recommandé pour disposer d’une bonne barrière avec l’extérieur. Vous limiterez ainsi la condensation. Si vous n’avez pas les moyens d’installer des fenêtres à double vitrage, alors pensez à refaire le mastic extérieur / intérieur pour une bonne étanchéité de l’ensemble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *