Actus, infos, conseils

Découvrez les infos sur l'immobilier en Charente

Des taux immobiliers bas, mais pas pour tout le monde

 

Si les taux d’intérêt ont légèrement remonté ces dernières semaines, ils se maintiennent à un niveau historiquement bas, que ce soit à 10, 20 ou 30 ans. Suivant la même tendance, les prix de l’immobilier sont également en baisse. La bonne santé du marché profite-t-elle à tous?

Les banques choisissent les dossiers

La réponse est non. Premièrement, les taux d’intérêt remontent petit à petit, il est désormais difficile de trouver un taux inférieur à 2% sur 20 ans. Deuxièmement, les banques ont tendance à favoriser les meilleurs dossiers au détriment des autres. La bonne santé du marché a revigoré les investisseurs et les particuliers : les demandes de crédit sont en hausse (+26,4% en année glissante en août). Certaines banques ayant déjà atteint leur objectif de production de crédit, elles peuvent se permettre de sélectionner les dossiers. Le principal critère est le niveau de revenu ; le niveau d’endettement ou le montant de l’apport entrent en seconde ligne de compte.

Les primo-accédants présentent des dossiers intéressants aux yeux des banques. Si la part des emprunteurs les plus modestes est en baisse de 2,5 points (à 54%), la part des cadres et des professions supérieures augmente (24% contre 19% en 2007). Globalement, les primo-accédants ont plus de moyens qu’il y a quelques années, d’où l’intérêt particulier des banques. Les investisseurs sont aussi très en vue.

La loi Pinel : un effet positif

Les bonnes nouvelles se multiplient sur le marché immobilier : les taux d’intérêt se sont stabilisés (autour de 2%) tout comme le prix des logements. Il faut ajouter à cela le nouveau dispositif d’incitation à l’investissement Pinel. Les avantages de la loi Pinel pour l’immobilier sont bien supérieurs à la loi Duflot, que ce soit sur la déduction fiscale – qui peut atteindre 21% – ou la possibilité de louer son bien à des ascendants ou descendants, offrant ainsi plus de souplesse. Ces raisons ont poussé les investisseurs désireux d’investir en loi Pinel à revenir sur le marché, et les banques à s’intéresser à eux. Avec un revenu moyen de 67 500 euros, ils sont une cible de choix et des emprunteurs fiables.

Enfin, les taux sont également différents selon les villes. À 20 ans, il est de 2,2% à Paris, 2,1% à Dijon, 2% à Grenoble ou 1,95% à Bordeaux. La moyenne nationale, toutes durées confondues, s’établit à 2,17%. Malgré ces disparités territoriales, les taux d’intérêts restent très attractifs par rapport aux années précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *